Manon Aubry


 Une occasion manquée en février 2021

  • Prévue pour le 23 février, notre réunion de travail a du être annulée. L’historique de nos échanges de courriels avec Manon Aubry nous laisse particulièrement perplexe sur notre capacité à pouvoir échanger collectivement sur l’éradication des paradis fiscaux au delà de la bonne volonté de l’assistante parlementaire. Prenant acte de l’absence de réponse ce 19 février nous réagissons sur ce silence qui marque, selon nous au delà des contraintes de communications, un profond décalage entre les belles paroles sur ces sujets lors d’engagements passés au sein de la société civile et même au sein de l’hémicycle européen et l’absence de considération portée à notre démarche citoyenne.
  • Tous les efforts déjà engagés ne semblent pas à la hauteur des enjeux puisqu’une nouvelle fois les derniers rapports mis à notre connaissance (oxfam) constatent les mêmes dérives financières et les mêmes estimations financières d’évasions fiscales toujours aussi vertigineuses.

Courriers et courriels :

  • Courriel transmis le 6 avril 2020 dans le cadre d’une demande d’intervention des 5 députés européens avec lesquels nous avons été en lien en 2019 pour de nouvelles mesures concrètes contre l’évasion fiscale.

Dialogue à engager :

Projets d’action et de rendez-vous :

  • Le projet de réunion de travail commune à Aix en Provence du 9 janvier 2020 pour aborder ce qui, concrètement, va dans le sens de la suppression des paradis fiscaux n’a pas pu aboutir. Voir article Parlement Européen.

 

+ Il n'y a pas de commentaires

Ajouter le votre