La lutte contre les paradis fiscaux 27 septembre 2018 La Destrousse

La lutte contre les paradis fiscaux 27 septembre 2018 La Destrousse


Résumé de la rencontre citoyenne de La Destrousse

Ce jeudi 27 septembre 2018, salle des fêtes à la mairie de La Destrousse de 18h-20h une rencontre citoyenne a réuni une trentaine de personnes dont plusieurs membres du syndicat Solidaire Finances Publiques des Bouches du Rhône. Avant cette rencontre, la mairie de La Destrousse a diffusé un flyer à toute la population de La Destrousse soit 1740 exemplaires, la plateforme régionale a informé nos associations et quelques sympathisants pour relayer par tract cette information, les journaux La Provence et La Marseillaise ont aussi été informés.

A 17 heures chacun des intervenants ont pu s’exprimer dans le cadre d’une conférence de presse à laquelle un représentant de la Marseillaise nous a fait le plaisir de participer.

Luc Petitdemange, animateur de cette rencontre citoyenne, a ouvert notre rencontre puis

Michel Lan, maire de La Destrousse, a, en introduction, rappelé que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de différentes réunions d’informations que la maire de La Destrousse organise chaque année sur différents thèmes peu ou mal connus par la population et les élus.
Jean-François Tronchon a fait une courte présentation de la plateforme et d’un bref historique des évènements passés depuis 3000 ans avant JC jusqu’en 2009 (voir aussi article Historique sur le développement des paradis fiscaux).

Gérard Blanc, dans un exposé magistral, a donné la (ou les) définition(s) des paradis fiscaux et le distinguo entre fraude/évasion/optimisation. Une mise à jour de ses notes a été faite en octobre.
Jean-Claude Roger a expliqué, au travers de quelques diapositives sélectionnées, quelques mécanismes qui permettent aux entreprises de se soustraire à l’impôt
Vincent Drezet du syndicat Solidaire Finances Publiques, que nous accueillons pour la première fois au sein de notre plateforme régionale, fait quelques constats et propositions.

Avant le débat, Luc donne la parole à Fédéric Rays, premier adjoint de la ville de Roquevaire, qui nous explique les difficultés de mise en œuvre de la délibération de 2013 et son souci de faire un choix éthique de partenaires financiers, choix partagé par l’ensemble de son conseil municipal. Vincent répond aux questions de la salle. Le choix des établissements financiers n’a pas donné lieu à un vrai débat et il n’y a pas eu de questions sur nos exposés.

Maryse Cuguillère clôture la rencontre en lançant un appel à ceux qui veulent venir nous rejoindre et à la sortie, Josette David distribue un document de synthèse à tous les participants. Après notre rencontre, des échanges avec plusieurs participants laissent espérer un renforcement de notre plateforme.

 

 

Le livre des frères Bocquet a été mis à la disposition du public et Luc nous présente le document ci-dessous:

Les suites de notre rencontre citoyenne du 27 septembre 2018

Le groupe de coordination a décidé de solliciter tous les maires qui ont été informés de cette rencontre par la mairie de La Destrousse en proposant un rendez-vous car « nous souhaiterions d’une part, rééditer le même type de rencontre d’information et de sensibilisation dans leur commune et d’autre part, proposer, ainsi qu’au Conseil Municipal, le vote d’une délibération. » Mi octobre, le courrier a été transmis  aux communes de St-Savournin, Roquevaire, Peypin, Cadolive, Belcodène, Auriol, Aubagne, La Bouilladisse, St Zacharie, La Penne sur Huveaune et Cuges les Pins avec, en pièce jointe, un résumé de notre rencontre rédigé à la demande du CCFD Terre Solidaire.

Par ailleurs 4 nouvelles personnes, présentes à la Destrousse, se sont inscrites sur notre liste de diffusion en souhaitant nous aider dans notre démarche.

+ There are no comments

Add yours

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.