Les chaises de la BNP nous rassemblent ?

Les chaises de la BNP nous rassemblent ?


Pourquoi une mobilisation vis à vis de la BNP ?

C’est la banque la plus impliquée dans l’évasion fiscale, celle qui a le plus de filiales dans les paradis fiscaux selon le rapport Oxfam-CCFD-Secours Catholique – mars 2016

Suite aux plaintes de la BNP contre des militants après les actions d’ATTAC en 2015 deux membres d’ATTAC Marseille ont fait 7h de garde à vue et Jon Palais passera en procès le 9 janvier 2017 à Dax.

 

Appel à se rassembler le 9 décembre 2016 à Marseille

Lieu: 5 boulevard de Dunkerque devant l’agence BNP Joliette à 15h00,

Raphaël Pradeau d’ATTAC nous précise que ce rassemblement à Marseille est volontairement juste un mois avant le procès de Dax. ATTAC a souhaité élargir sa mobilisation dans le cadre d’une seconde phase d’actions des faucheurs de chaises.

Il s’agit aujourd’hui de dénoncer l’impunité fiscale dont jouissent les évadés fiscaux et les banques organisatrices de l’évasion fiscale, alors que les lanceurs d’alerte et les Faucheurs de chaises, eux, sont poursuivis en justice.

Cette initiative a le soutien de la plateforme paradis fiscaux et judiciaires et de plusieurs associations dans la perspective d’une mobilisation le 9 janvier 2017 à Dax.

Plus de 60 rassemblements organisés sur toute la France

A Marseille, 80 personnes présentes le 9 décembre devant la BNP rassemblées par ATTAC, Amis de la Terre et ANV COP 21″. Nous avons aussi noté la présence de représentants de Peuples Solidaires et du CCFD Terre Solidaire. Le soir au journal régional à 19h15,  FR3 a consacré 35 secondes à l’opération…..et le 10 décembre La Provence a fait  un article après avoir mis la veille une brève sur leur site  La Marseillaise devait également rédiger un article sur la base du communiqué de presse.

Dans notre région,nous avons recensé plus de 10 lieux d’initiatives très variées (cocktail-party, veau d’or, tribunal, etc…)  à Marseille, Martigues, Toulon, Roanne, Saint-Etienne, Lyon, Besançon, Annecy, Dijon, Grenoble. ATTAC nous rappelle que le succès de ces actions non-violentes de désobéissance civile, menées à visage découvert, témoigne de la volonté des citoyennes et citoyens d’appeler les pouvoirs publics à mettre en oeuvre les mesures permettant de lutter contre l’évasion fiscale. Dans de nombreuses villes, la BNP Paribas avait fermé ses portes préventivement, ou a été contrainte de le faire avec l’arrivée des militants.

 

+ There are no comments

Add yours

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.